Les suicides performatifs

Date de publication: 
15 novembre 2021

Deux artistes ont exploré la possibilité de mettre en scène leur propre mort par l'archive, Tehching Hsieh en exploitant la mécanique mortifère de l'archive, la répétition de l'image allant jusqu'à l'effacement du sujet, Lynn Hershman Leeson en construisant un soi virtuel (Roberta Breitmore) avant de le détruire par l’entremise d’un rituel. Dans les deux cas, l'aspect sacrificiel de l'archive est mis de l'avant et sert à témoigner d’un processus de transformation alors que l’artiste tente de se libérer d’une forme d'aliénation.

Dans les One Year Performances de Tehching Hsieh, archiver le présent devient sacrifier le présent. L'archivage du temps documente en effet une longue disparition qui passe par un épuisement du corps, dont l'aboutissement peut être comparé à un suicide. Dans Time Clock Piece, l'artiste s'est aliéné au temps mécanique du travailleur salarié en poinçonnant une machine à chaque heure du jour et de la nuit. La machine le photographiait en retour, menant à l'archivage d'une année complète condensée dans un photomontage de 6 minutes. L’aspect sacrificiel de l'œuvre réside surtout dans le regard de l’autre qui voit dans cette performance contraignante le signe d’un engagement absolu de l’artiste envers son œuvre. Michael La Chance remarque en effet que  « [l] e suicide rituel sert à démontrer une intégrité absolue. » (La Chance, 2010, p. 16)

Dans Roberta Breitmore, l’artiste Lynn Hershman Leeson archive la vie de Roberta Breitmore pour tenter de saisir le temps tout en cherchant à illustrer son processus de transformation jusqu’à en mourir. Le suicide, d’abord pensé par l’artiste par le biais d’une série de photographies argentiques (Roberta Contemplating Suicide on G. G. Bridge) réalisée en 1976, puis accomplie deux ans plus tard dans la peau de Michelle Larson (Roberta Multiple is Exorcised With Flaming Vase), permettra finalement de libérer les traumas et les mémoires de l’alter ego, Roberta. Le suicide, qui devient une expérience mystique, est alors exécuté sous la forme d’un rituel d’exorcisme sur la tombe de la vamp Lucrezia Borgia, au Palazzo dei Diamanti à Ferrara en Italie. Une partie des archives de la vie de Roberta Breitmore, notamment la Carte de construction pour Roberta (Construction Chart for Roberta), une sorte de diagramme préopératoire pour cosmétologue et chirurgien plastique, sera brûlée pour transformer à tout jamais l’alter ego sous l’aspect d’un portrait alchimique composé des quatre éléments naturels (feu, eau, terre, air) (Hershman Leeson, 2020). 

D’autres artistes ont performé leur suicide sur le web. On peut penser à Eva & Franco Mattes qui, en 2010, ont mis en scène le suicide de Franco sur Chatroulette, un populaire site web permettant d’interagir de manière aléatoire avec des étrangers connectés à leur micro et à leur webcam. La performance, intitulée No fun, documente les réactions spontanées des internautes alors qu’ils voient apparaître à l’écran cet inconnu pendu au bout d’une corde tanguant légèrement, et qu’ils sont incapables de déterminer s’ils sont face à un véritable suicide ou s’il s’agit d'une mauvaise blague, d’une mise en scène macabre visant à les effrayer. Le questionnement sur l’aliénation passe ici par l’interrogation de la frontière entre la réalité et la fiction.

Exploration

Il est difficile de parler du travail de Tehching Hsieh, cet artiste taïwanais qui a fait du temps, ou plutôt de son passage dans le temps, un matériau artistique.

Fiche de la collection

Plusieurs décennies avant l’avènement des premiers mondes virtuels et jeux vidéo, comme les Multi-User Domains et Second Life, Lynn Hershman Leeson mettait en lumière les liens entre technol