Archives de morts

Responsable·s du carnet: 
Individu: 
Aglaé Boivin

Toute tentative d'archiver la mort se bute à une aporie : l'impossibilité de faire coincider le présent avec l'événement de la mort. Le franchissement de la frontière de la vie à la mort nous mène, par définition, hors du présent, de sorte que la mort est invivable en tant que telle. Et pourtant, elle doit bien arriver. Dès lors, comment les archives de la mort se présentent-elles sur le web ? Ce carnet rassemble autant de réflexions sur le thème de la mort et de l'archive : cimetières numériques, morts non réclamés, crémation, cadavre qui raconte, phénomène du suicide en direct, etc.