Type d'enregistrement: 
Speed Colloque
Titre: 
Soif de réalité: archiver le présent?
01 février 2019

 

Organisé dans le cadre du programme de recherche Archiver le présent et à l’occasion de la parution de l’essai collectif Soif de réalité. Plongées dans l’imaginaire contemporain, ce speed colloque entend explorer notre expérience du monde contemporain, marqué par 1) une réalité fortement médiatisée, 2) une logique de la dispersion (de notre attention, de nos énergies, de notre identité), 3) un brouillage des régimes fictionnels et représentationnels ou encore 4) une compulsion à tout mettre en image et à tout archiver.

Le speed colloque a eu lieu le 1er février 2019 à l'Université du Québec à Montréal de 13h à 17h au local J-4225 (Pavillon Judith-Jasmin). L'événement a été suivi d’un cocktail pour le lancement du premier cahier virtuel intitulé «Éléments d’une esthétique de l’épuisement».

 

Programme du colloque

 

1- DONNÉES

Président de séance: Vincent Lavoie

  • Ruby Thélot: «archive.self»
  • Sophie Marcotte: «OMG! 671 views, 61 followers!»
  • Alban Loosli: «Flux de données, photographie et art des systèmes. Data Stream Portrait of London (2012) de Stephen Willats.»
  • Marie Sommer: «Stases»

(Communication non disponible)

  • Gabriel Tremblay-Gaudette: «Jouer sur plusieurs tableaux et écrans: la triple performance du game streaming»

 

2- PRÉSENCES

Présidente de séance: Joanne Lalonde

  • Sylvain David: «Le roman rock ou l’"écoute actualisante
  • Yan St-Onge: «Performer l’archive: Mise en récit de la présence dans Performing Light de Ulay»
  • Vincent Lavoie: «Obscène»
  • Sylvano Santini: «Le "droit à l’image": imaginaire de la vie quotidienne dans les films du collectif Abounaddara»
  • Bertrand Gervais: «Where’s the Goat? Des risques et périls de regarder par la portière»

 

3- ANTICIPATIONS

  • David Paquette-Bélanger: «Le passé et le futur sont-ils des hautes mers? Devoirs et obligations du présent envers les autres temps: une lecture de L’homme qui mit fin à l’histoire de Ken Liu»
  • Samuel Archibald: «Faux et usages du faux»
  • Joanne Lalonde: «Partout et nulle part, bienvenue à Erewhon»
  • Gina Cortopassi: «Blackwomxntemporal.net: une approche décoloniale du temps présent»
  • Jean-François Chassay: «Tentative d’épuisement de Frankenstein: on met la machine en marche»