Hyperfiction
Roman
Vidéo
Level 26
Producteur·trice

Level 26 est une trilogie qui use du roman illustré, de l'hyperfiction et de la vidéo web, lesquels interagissent de façon à faire participer activement le lecteur à l'enquête en cours. En effet, si le médium principal de l'oeuvre est avant tout le roman - ponctué d'images en noir et blanc à chaque début de chapitre, des liens menant au site internet (http://level26.com/) permettent de poursuivre l'expérience de l'enquête policière du protagoniste Steve Dark. Loin de tout simplement rejouer les scènes présentées dans le roman, les vidéos ou les hypertextes proposent plutôt d'accéder à des parcelles incomplètes du récit. De ce fait, Level 26 est avant tout une oeuvre transmédiatique dans laquelle le lecteur se meut lui-même en enquêteur dont la recherche d'indices se fait à travers tous ses sens. Par ailleurs, l'expérience que propose Level 26 a forgé une véritable communauté d'"enquêteurs" qui peut se rejoindre sur le web pour échanger, discuter, voire se relancer les uns les autres.

Relation au projet: 

L'intérêt de l'oeuvre ne se situe pourtant pas dans son contenu. En effet, rappelons qu'Anthony E. Zuiker est le producteur des célèbres, et nombreuses, séries CSI dont la structure de la diégèse se caractérise par une redondance sérielle. Il s'agit donc ici d'une tentative d'épuisement d'abord de l'objet-livre, dont on comprend qu'il faudra y peler plusieurs couches pour avoir accès à la totalité de l'enquête. Level 26 montre ainsi les limites de la représentation littéraire sans pour autant opposer texte et image. De ce fait, l'objet-livre propose de multiples manières de vivre l'enquête: il en est le point de départ, mais il n'en est pas la finalité. Ensuite, une deuxième tentative d'épuisement pourrait qualifier le dispositif même de l'enquête, puisque cette dernière est triturée sous tous ses angles de façon à en donner une vision englobante, voire totalisante. En liant le texte littéraire à d'autres arts, médiatiques ou non, il s'agit d'assimiler le processus d'enquête à une véritable expérience. Enquêter, ce n'est pas seulement s'accaparer des indices laissés par le narrateur. C'est surtout une démarche interprétative dans laquelle il faut s'investir. À l'instar des romans "dont vous êtes le héros", Level 26 permet aux lecteurs de "devenir" enquêteurs, mais pas de manière isolée (lecteur/livre). Au contraire, l'oeuvre transmédiatique montre qu'une enquête se fait en équipe, en groupe: il faut pouvoir échanger sur le sujet. Enfin, l'enquête est aussi une forme de jeu dont on peut se prévaloir au terme d'un va-et-vient entre différentes sources, dans ce cas précis différents médias. Par conséquent, la reconstitution des faits dans une enquête se déploie selon une diversité de temporalités lesquelles façonnent un passé, un présent et un futur entremêlés où l'enquêteur/lecteur doit se mouvoir. L'enquête devient une sorte de chronotope, au sens bahktinien du terme, soit un espace-temps particulier qui se reconfigure au fil des chemins interprétatifs du lecteur.