Collage
The New Organs
Auteur·e·s de la fiche: 

The New Organs est une collection de récits personnels qui font état, à travers une multitude d’expériences singulières, d’une surveillance constante des usagers qui naviguent en réseau.  À la demande de l’artiste, les internautes ont livré à Sam Lavigne des témoignages concernant des évènements d’apparence insignifiants, mais qui sont l’indice de l’épiage et de l’écoute constants de nos conversations et de nos trajets, en ligne ou non, auxquels s’adonnent nos appareils électroniques.

Le nom de l’œuvre est à double entente, il renvoie aux nouveaux organes (new organs) que sont ces appareils, qui nous écoutent avec leurs « oreilles machiniques », et aux organes de presse (news organ) que sont censés être les plateformes qui, plutôt que de nous informer, s’informent bien davantage au sujet des usagers qui les emploient.

Relation au projet: 

Sur fond visuel d’oreilles dupliquées, The New Organs se présente comme une archive en noir et blanc de ces micro-surveillances qui impactent les contenus qui nous sont proposés lors de nos navigations journalières. Par rangées de trois et en colonnes potentiellement infinies, les témoignages se multiplient sous forme de gifs inquiétants. Alors que les récits changent d'un gif à l'autre, les vidéos tronquées, quant à elles, constituent un ensemble limité. Elles sont donc condamnées à produire des boucles visuelles d'images identiques aux combinaisons cependant toujours renouvelées. Le fait que ces vidéos se présentent sous forme récursive crée par ailleurs l'impression d'un impossible épuisement, ce qui nous renvoie bien au discours de l'oeuvre : une pléthore de témoignages différents racontent pourtant une même histoire, celle de la violation incessamment répétée et impunie du droit à la vie privée.

En archivant ses aspects les plus étranges, The New Organs fait du quotidien une source d'inquiétude, que la compulsion "épuise" peut-être au sens où elle l'émousse en la convoquant de manière incessante (en inventant une forme de Fort-Da des GAFAM) pour l'annuler. Le visiteur du site fait défiler les témoignages et peut y additionner le sien s’il le souhaite, et ainsi participer à la constitution de cette archive des micro-espionnages. Ce caractère participatif n'est pas sans conséquence, puisqu'il engendre un certain sentiment d'agentivité et de connivence pour les usagers, qui peuvent alors reprendre le contrôle de leurs expériences - et de leur diffusion. Ainsi la collection de Lavigne révèle l’espionnage auquel s’adonnent les GAFAM, mais en les additionnant dans un travail d’enquête et de requête participative, il crée une forme de contre-surveillance des usagers qui épient à leur tour l’algorithme les traquant.

Discours / Notes: 

Ever had the feeling that the internet knows more about you than you think it should? Perhaps you’ve mentioned something in conversation that later appeared in an online advertisement, or noticed that web content changes based on your physical location. The New Organs is a project to gather, archive and investigate the theories and realities of corporate surveillance. Over the past year we've collected stories about weird online ads — ads that seem to know too much, as well as your theories of why you might be seeing them. Using these stories as a starting point, we’ve investigated the details of how internet companies monitor, exploit and manipulate us in an attempt to understand how surveillance capitalism operates.