Jeu vidéo
Oeuvre hypermédiatique
Super Mario Clouds

Super Mario Clouds est un œuvre de Cory Arcangel créée en 2002. Elle est, selon la classification établie sur le site officiel de l’artiste, un logiciel, mais aussi un mod game, c’est-à-dire un jeu vidéo modifié. Elle est présentée sous forme de gif car, comme il le dit lui-même,: «when I originally posted this on the Internet in 02, the web wasn’t actually able to contain video (Arcangel, 2013).» Arcangel, en prenant pour base le jeu original de Super Mario Bros, issu de la première console domestique développée par Nintendo, la Nintendo Entertainment System (NES), a modifié la cassette du jeu en ne conservant qu’une petite partie du logiciel, celui des nuages présents dans le ciel. En effet, l’œuvre n’est composée que de ces nuages qui habituellement suivent la course de Mario lors de ses aventures, mais qui ici sont présentés seuls à se déplacer tranquillement de droite à gauche. En fait, leur mouvement est le même que celui observé lorsqu’on expérimente le jeu original, mais le gif d’Arcangel s’applique à ne montrer que le ciel. L’œuvre fait partie d’une série de l’artiste du nom de 8-bit Mods, composée de plusieurs de ces jeux modifiés où seul un aspect du jeu est conservé. Parfois ils sont présentés sur des projections à l’écran, parfois sur des appareils mobiles. Pour ce qui est de Super Mario Clouds, le gif fut projeté sous différents formats. Il y eut des expositions en musée à maintes reprises, dont une à Montréal, où l’œuvre était diffusée sur un écran projecteur. Sinon, l’œuvre est disponible en ligne, sur le site officiel de Cory Arcangel, en streaming ou en téléchargement, ainsi que sur youtube. Le gif fait également partie d’un autre projet, Super Landscape #1, présentant Super Mario Clouds et F1 Racer projetés à de multiples endroits dans une même pièce. C’est, selon Arcangel, un accident qui mena à ce projet: «​This wasn’t supposed to be a new thing, but after installing two of my projects together, Super Mario Clouds, and F1 Racer, I liked it so much, I decided it was a new project. But yeah, this is just two earlier things installed together. (Arcangel, 2013).» Dans ce cas, le sens de l’œuvre se trouve encore plus éloigné de celui du jeu vidéo original, les nuages de Super Mario Bros étant mis en relation avec le jeu de course F1 Racer.

Relation au projet: 

L’œuvre constitue une tentative d’épuisement d’un lieu, c’est-à-dire le ciel du jeu Super Mario Bros. En effet, il est possible de considérer le ciel du jeu de Nintendo comme un lieu, car bien que virtuel, c’est un endroit spatial qu’on peut observer, localiser, où il peut y avoir du mouvement. C’est par la répétition infinie du mouvement des nuages dans le ciel du jeu, le retour au point de départ caractéristique du vidéo sous forme de gif, que l’on peut parler d’exhaustivité. Coincés dans une boucle sans fin, les nuages du ciel de Super Mario Bros sont vus et revus sans cesse, de sorte que le lieu est visité dans ses moindres détails. Le spectateur en vient à tout connaitre de ce ciel, il a épuisé tout ce qu’il y avait à voir de cet aspect précis du jeu vidéo, il y a exhaustivité des données de cet élément du logiciel. C’est, comme le fit Perrec avec Tentative d’épuisement d’un lieu parisien, une tentative «de décrire le reste: ce que l'on ne note généralement pas, ce qui ne se remarque pas, ce qui n'a pas d'importance (Perec, 1975)» à l’intérieur du jeu développé par Nintendo.

Super Mario Clouds présente également une tentative d’épuisement d’un objet, car le jeu original de Nintendo, Super Mario Bros, est complètement vidé et épuisé de son sens premier pour devenir une œuvre d’art, un tout nouvel objet. Cory Arcangel prend ce jeu comme matériau premier et le soumet à des transformations. Il est impossible de reconnaitre la liaison entre les deux objets, si ce n’est par le titre de l’œuvre. Le caractère exhaustif de cette œuvre est multiplié par la possible reprise du gif par n’importe qui d’autre. En effet, Arcangel explique lui-même sur son site officiel comment prendre la cassette du jeu original et la modifier pour en faire un gif où on ne pourrait voir que ces nuages. En expliquant ainsi comment le reproduire, l’artiste entreprend d’épuiser non seulement le jeu de Nintendo, qui peut être vidé de son contenu original par qui le veut, mais aussi sa propre œuvre, qui perd ainsi son caractère authentique d’œuvre d’art.

Discours / Notes: 

Super Mario Clouds is an old Mario Brothers cartridge which I modified to erase everything but the clouds. Check below for the ROM, a link to the source code, a gif, and instructions on how 2 make it yourself. So, first the gif,......when I originally posted this on the Internet in 02, the web wasn’t actually able to contain video (it sounds funny now, but remember youtube didn’t start making waves till like 05ish??), therefore I made a gif of the video.