Environnement de recherche et de connaissances

 

La notion d’environnements de recherches et de connaissances (ERC) est centrale à notre démarche méthodologique car elle permet de repenser les usages et pratiques des plateformes encyclopédiques en ligne et de les ancrer dans la réalité du Web sémantique. Les ERC sont des ressources encyclopédiques mises en ligne, offrant des résultats de recherche et des strates d’analyse permettant d’exploiter un thème et d’animer une communauté de chercheurs. Ils font cohabiter des données de nature hétérogènes, visuelles, sonores, graphiques, textuelles. Un ERC construit un lieu de diffusion de recherches accessible à tous, permettant de dynamiser une communauté et d’exploiter un champ de façon soutenue. Il est aussi un foyer d’activité de recherche, un principe organisateur des éléments qu’il met en valeur. L’idée des ERC n’est pas nouvelle, un site comme Wikipédia en fait aisément la preuve tout comme Érudit, le portail de revues, de dépôt d'articles et d'ouvrages électroniques. En fait, depuis les débuts du cyberespace, elle est en progression constante, et les avancées du Web 3.0 nous poussent à en repenser les modes d’organisation et de communications.

 

LALONDE, J. (2016). Archivage et mise en valeur de la création Web: environnements de recherches et connaissances et méthodologies ouvertes pour l'histoire de l'art. Dans V. Cicialato (dir.). Collecter, cataloguer, cartographier. Saint-Étienne: Publications Universitaires de Saint-Étienne (PUSE).