COLLECTION

Répertoire d'oeuvres dédiées à des tentatives d'épuisement

Oeuvre hypermédiatique

Every Noise At Once (2013) est un site internet créé par l’ingénieur web Glenn McDonald permettant aux internautes d’explorer une cartographie composée de 1537 genres musicaux différents.

Carnet/blogue, Photographie

De 2006 à 2009, l’artiste performeur français Yann Vanderme décide d’effectuer une série de d’actions ou de gestes anodins du quotidien et de ne les compléter qu’à 33%.

Photographie

L'oeuvre Sleep II, par son dispositif et le sujet traité, participe à produire un effet d'épuisement. 

Collage

Entre 1985 et le début des années 1990, l’artiste Philippe Côté a produit un nombre considérable de cartes-collages.

Exposition

Mnémosyne présente une dizaine d'œuvres du corpus mondial contemporain mises en relation étroite (style, sujet, matière, etc.) avec des œuvres internationales du passé ainsi réactualisées. 

Film

Marie-Monique Robin, dans son film documentaire sorti en 2008, livre une enquête à charge menée durant trois ans sur la firme américaine Monsanto dont elle va tente d'épuiser le sujet.

Film

Pendant un an, le photographe Jean-Pierre doit prendre une photographie d’un coin de rue montréalais à heure fixe (8h du matin), et la transmettre à son ami Marc, qui en fait le matériau de son roman.

Photographie, Roman

Du 1er janvier au 31 décembre 1979, un trentenaire montréalais écrit quotidiennement des lettres d'amour, accompagnées de photographies, à Agnès, son amante parisienne d'une nuit.

Film

Supersize me est un film documentaire qui nous permet de suivre l'expérience de Morgan Spurlock, à savoir se nourrir exclusivement de McDonald's durant un mois. 

Essai

L’impact idéologique du rock à l’ère de la consommation des biens culturels et de la technologie

Oeuvre hypermédiatique

Future Visions est un tarot interactif qui s'interroge sur l'avenir de la communauté queer.